1/ Qui es-tu?

Je suis Manutahi, chargé de projet à la TEP depuis six ans.

 

2/ Sur quel type de projet travailles-tu actuellement en quelques chiffres ?

Je travaille actuellement sur un projet à Papenoo qui est co financé par l'Etat, le Pays et la TEP et qui pèse 435 Millions. Ce projet consiste à enfouir des câbles sous la route. Nous avons 3 entreprises locales qui travaillent sur ce projet. Nous avons ajouté ces câbles pour nous permettre d'évacuer le maximum d'énergie hydroélectrique de la vallée de Papenoo au plus près des consommateurs au lieu de passer par Punaruu.

 

3/ A quoi sers-tu dans le système électrique de l’île de Tahiti ?

A Améliorer et à renforcer le transit de l'énergie grâce aux projets que je mène.

 

4/ Qu’est-ce qui te motives tous les jours dans ton métier?

C’est le fait que ce métier soit divers, je touche à tous, il y a beaucoup de chose à faire et à découvrir, la technologie évolue en permanence et il faut être à la page. Ce métier m’a forgé à travers les années et j’apprécie que la direction me confie la responsabilité de mener à bien ces projets. Ce lien de confiance me motive à toujours faire de mon mieux!

 

5/ Peux-tu nous raconter une anecdote?

Il y en a beaucoup mais je me rappelle très bien quand je suis entré la première fois dans un poste électrique. Le disjoncteur de 220 V qu’on a tous à la maison est tout petit de quelques centimètres tandis que les disjoncteurs de transport ont du 20 000 V, 30 000 V et 90 000 V ce qui fait que la taille du disjoncteur est plus de 2m. De voir ces équipements de haute tension c’est très impressionnant! Sachant aussi que ce niveau de tension est très dangereux. Petit à petit on s’habitue mais jusqu’à maintenant après plus d'une centaine de visites dans les postes électriques, je suis toujours impressionné.

 

6/ Quelle est ta devise ?

Rien n’est impossible, il faut juste se donner les moyens de parvenir à ses fins (rêves).